15.10.17

SOMMET MONDIAL DU DESIGN 2017


______________________________________________________ 
BILLET SIGNÉ :
Christina Ariana Arciero Gr. 20

Le Sommet mondial du design se déroulera à Montréal du 16 au 25 Octobre 2017

Le Sommet est un évènement important qui touche plus de 6 disciplines: l’architecture, le design graphique, le design d'Intérieur, le design industriel, l'architecture de paysage et l'urbanisme. Ce sont  des disciplines qui sont vues dans notre cours de problématique.

Le Sommet a quatre différents évènements auxquels les gens peuvent s'inscrire:
- Le Sommet des Organisations Internationales du 23-25 Octobre où ils signeront la première déclaration international sur le design qui regroupera le design et l'aménagement pour la toute première fois.
- Le congrès du SMD du 16-19 Octobre où 15 organismes délibérerons sur plus d'une centaine de sujets et présenteront leurs divereses propositions afin d'améliorer les politiques mondiales.
- L’Expo du 17-20 Octobre au Palais des Congrès, à laquelle nous aurons la chance d'assister gratuitement grâce à un lien de l'École. Nous aurons également la possibilité de visiter et d’entrer en contact avec plusieurs professionnel(le)s des 6 disciplines mentionnées précédemment.
- Pour conclure, il y aura des activités du 16-25 Octobre qui se dérouleront partout dans la ville de Montréal. Les gens pourront visiter des salles de montre, l'architecture de la ville, des bureaux de design et beaucoup plus encore.

Pour plus de amples informations concernant le Sommet Mondial du Design consultez le lien
Je suis très excitée d'avoir la chance d’être présente.

Christina Ariana Arciero

______________________________________________________

Lyne Lefebvre ajoute:
Vous pourrez aussi voir l'Expo PackPlay2, organisée par mon collègue Sylvain Allard, qui se tiendra du mardi 17 octobre au 20 octobre 2017 au Palais de Congrès dans ce même cadre, le Sommet mondial du design.

5.10.17

MAPP MTL

______________________________________________________ 
Votre collègue Ophélie Henrard du cours n


ous faisais part du festival MAPP MTL.
« Le vernissage a lieu ce soir, le jeudi 5 octobre, et le festival se poursuit jusqu'au 7, avec des présentations entre autre de Moment Factory et Never Appart ». Elle précise par ailleurs qu'elle et un de ses amis, Antoine Godin « y présenteront une petite animation dont le sujet est la relation entre juifs / grecs / italiens / québécois dans le Mile-End».

Le lien pour le festival
______________________________________________________

29.9.17

ÉCORÉFUGIÉS


ARTHUR GRIVEL 2017

______________________________________________________ 
MIGRATIONS FORCÉES : DRAPEAUX & ÉCORÉFUGIÉS

Dans le cadre du cours de problématique, les étudiant(e)s étaient invité(e)s à concevoir un drapeau symbolique de l’écoréfugié – libéré des barrières linguistiques – un drapeau symbolique de l’accueil de ceux qui doivent fuir, de l’absence de frontières. Un drapeau qui déclencherait la solidarité et la cohésion, qu’il soit porté sur un sac à dos, affiché sur une porte, ou flottant sur un mât. Un symbole affichant un appel à l’aide, une demande pour celui qui doit fuir et un signe de solidarité et d’accueil pour celui qui reçoit. 

Elles/ils étaient invité(e)s à mettre leurs idées au service d'une problématique actuelle, engagée. Un design porteur de changement, rassembleur, inclusif. Une approche de design écosocial, en lien avec une Éducation relative avec l'environnement et l'écocitoyenneté (ERE).
Migrations forcées : écoréfugiés

Vous pouvez aussi voir les drapeaux de migrations forcées de 2016 ici
______________________________________________________

Le drapeau, symbole universel. Voici quelques-unes de ces propositions, issues du cours. Sans l'argumentaire derrière chaque projet, dans certains cas, il faut bien sûr que chacun tente de deviner les intentions et réflexions ayant conduit au développement de chaque drapeau pour ces écoréfugiés, forcés à la migration et n'ayant pas de statut reconnu. Quelques petites précisions pourront être apportées si souhaité.
______________________________________________________



ANTOINE DELVAL 2017

KARUNA KEMRUGKA 2017
OPHÉLIE HENRARD 2017


MARVIN VALLADARES 2017

MARVIN VALLADARES 2017

MAGALIE CHEN LABERGE 2017
ÉLOÏSE CARRIER 2017







XAVIER SAVAGE 2017
______________________________________________________
« Les déplacements d’un pays à l’autre pour cause de catastrophe naturelle, induite ou non par le changement climatique deviennent un phénomène toujours plus important à l’échelle mondiale. Pourtant le statut de « réfugié » n’est pas légalement reconnu pour ces migrants du climat étant donné qu’ils ne sont victimes d’aucune persécution politique. L’Initiative Nansen se mobilise afin de trouver des réponses politiques et légales au défi que représentent ces migrations. [1] »
______________________________________________________
 
ÉLISABETH MAJOR 2017 [gr20]

______________________________________________________

Le design se doit de proposer des solutions. Un changement radical des priorités s’impose.
Nous faisons face à certains des plus importants défis de l’histoire de l’humanité, à de réels
enjeux tant politiques que sociaux ou environnementaux. Un symbole de ralliement qui soit au-delà de limites territoriales, juridiques ou politiques, pour celles et ceux qui n’ont souvent ni protection, ni refuge, ni statut. Votre drapeau sera placé sous le signe de la sensibilisation : prise de conscience,
détresse, accueil, frontières, statut, solidarité, etc. Vous avez l’opportunité d’attirer l’attention, de lancer un S.O.S. à la planète sur les migrations climatiques forcées, la condition des populations qui en sont victimes, qui sont sans statut, et de celles qui peuvent agir et accueillir. Vous offrez à celles et ceux qui doivent fuir et se relocaliser une -voix- visuelle, empreinte d’espoir, et aux hôtes, une main tendue. Vous menez campagne auprès de l’ONU [2]. Vous devenez porte-parole des écoréfugiés [3].

[1] CIPADH. 7 mai 2015.

[2] L’ONU (Organisation des Nations Unies née le 24 octobre 1945), appelle à la reconnaissance d’un statut juridique pour
les réfugiés environnementaux, sur le même mode que les réfugiés politiques. Un tel statut pourrait également inclure les réfugiés de catastrophes naturelles autres que climatiques, comme les victimes de séismes ou de cyclones.

[3] Écoréfugié (éco-réfufgié). S’écrit sans trait d’union selon Antidote.

___________________________________________________________________________________________
DARA BOUTIN 2017 [gr20]

VINCENT LEMIEUX 2017 [gr20]


JUSTINE GRÉGOIRE 2017 [gr20]

JEANNE LAPORTE 2017 [gr20]


ÉLODIE TRUDEL 2017 [gr20]

VINCENT HURTUBISE 2017 [gr20]
MEGHAN TREMBLAY 2017 [gr20]


JULIETTE DUPONT DUCHESNE 2017 [gr20]

FLORENCE LEVASSEUR 2017 [gr20]

Ajouter une légende

Ajouter une légende

Santiago

Ajouter une légende
THIERRY LABERGE 2017 [gr20]
______________________________________________________

Lectures suggérées
Les migrations forcées, les écoréfugiés (ou éco-réfugiés), exode climatique, réfugiés climatiques, changements climatiques, COP21, COP22, crise migratoire, problématiques et désastres conduisant aux migrations de populations, absence de statut pour ces populations en mouvement, en situation de détresse et de besoin d’accueil, les 10 principes de Nansen, la position de L’ONU sur le sujet, Rapport du GIEC, migrants environnementaux ou migrants climatiques, le poids des mots, drapeaux, symboliques des couleurs, des formes, signes, etc.

Quelques liens électroniques :

LE MONDE (2009-2015) — Éco-réfugiés
ARTE (2015) — La COP21 et la question des réfugiés climatiques
L’HUMANITÉ (2016) — Réfugiés climatiques la crise du siècle
L’EXPRESS — Bientôt 250 millions de réfugiés climatiques dans le monde (2015)
L’ACTUALITÉ (2008) — Quel statut pour les écoréfugiés
CIPADH (2015) — Quel statut pour les éco-réfugiés?
UNIVERSITÉ OXFORD Nansen
LE MONDE (2015) — Migrant ou réfugié quelle différence?
RADIO-CANADA (2015) — Migrants ou réfugiés? Le choix des mots
LIBÉRATION (2013) — Qu’est-ce qu’un réfugié climatique?
THE CONVERSATION (2016) — Migration forcée
DÉCLARATION MOBILITÉ HUMAINE (2016) — Quelle protection pour les réfugiés du climat
NANSEN INITIAVE — Organisme
qui se penche sur notre sujet de migrations forcées et sans statut. En anglais, DD Disaster Displacement exprime bien l’idée de Déplacement forcé par les Désastres.

TERMINOLOGIE/DÉFINITIONS
—Open Edition Books Le cas de Tuvalu
—Chloé Anne Vlassopoulos, 2012 « Des migrants environnementaux aux migrants climatiques : un enjeu définitionnel complexe », Cultures & Conflits [En ligne], 88 | hiver 2012, mis en ligne le 15 mars 2013.
—Christel Cournil, 2010 « Les “réfugiés environnementaux” : enjeux et questionnements autour d’une catégorie émergente » lien

______________________________________________________

28.9.17

ÉQUIPES : PRENEZ POSITION

 
Illustration : merci à Alain Pilon
______________________________________________________ 
GROUPE 10

Équipe 1
Bergeron, Sandrine — Deschênes-Grégoire, Rosalie Germain, Béatrice Langlois-Gauvin, Félix
Équipe 2
Favreau, Nicolas Lauzon, Samuel Saint-Denis, Camille
Équipe 3
Aguirre-Oliva, Mark Anthony Biocca, Chloé Elmehairy, Khaled Parson, Isabelle
Équipe 4
Charette, Laura Gagné, Andréanne Simon, Eloïse
Équipe 5
Girouard, Coralie Roy-Dubois, Simon Sauvé, Olivier Savard, Stéphanie
Équipe 6
Bolduc, Sabrina Brault, Marie-Claude Provencher, Daisy You, Lan
Équipe7
Massé-Vincelette, Florence Orozco Urrea, Santiago
______________________________________________________
GROUPE 11
Équipe 1
Gadbois, Jessica Henrard, Ophélie Kemrugka, Karuna Laberge, Emma
Équipe 2
Delval, Antoine Flannery, Adèle Verreault, Luc
Équipe 3
Bell, Madison Grivel, Arthur Savage, Xavier
Équipe 4
Carrier, Éloïse Desfossés, Emmanuelle Laberge, Magalie Chen Vaillancourt, Amélie
Équipe 5
Cruz Vargas, Luis Daniel Hesling, Léo Quesnel-Denette, Alexis 
Équipe 6
Gerber-Muir, Rebecca Tavares, Tom Steven Valladares, José Marvin
______________________________________________________
GROUPE 20
Équipe 1
Deneault-Robillard, Claudia Foisy, Antoine Thibodeau-Breault, Mark-Antoine Trudel, Élodie
Équipe 2
Dauphin, Cynthia Perrault-Fortier, Caroline Tremblay, Méghan
Équipe 3
Côté, Anne-Sophie Major, Elisabeth Rossi, Marie-Blanche Yang, Ying Yi
Équipe 4
Arciero, Christina Ariana Dupont-Duchesne, Juliette Laporte, Jeanne Lima-Fortin, Isadora-Ayesha 
Équipe 5
Boutin, Dara Delalija, Ivana Dion, Rose-Marie Grégoire, Justine
Équipe 6
D. Marcoux, Catherine Hurtubise-Martin, Vincent St-Georges, Geneviève
Équipe 7
Laberge, Thierry Lemieux, Vincent Levasseur, Florence 
______________________________________________________





25.9.17

THE GIVE AGENCY



Les photos proviennent de la banque d’images
de l’agence de l’évènement de Toronto
______________________________________________________ 
The Give Agency s’arrête à Montréal
BILLET DE JUSTINE GRÉGOIRE : GR.20

Fondée à Halifax en 2016 par trois grands noms de l’industrie publicitaire (Brian Hickling, Mike Maloney et Chaz Thorne), The Give Agency est une agence éphémère de trois jours instaurée dans le but d’aider des organismes sans but lucratif en leur offrant des idées et des conseils en communication. Après les deux dernières éditions à succès (Halifax en 2016 et Toronto en 2017), l’agence s’arrêtera à Montréal du 24 au 26 septembre prochain et elle viendra en aide aux organismes Cyclo Nord Sud, Centraide et Pour 3 Points. L’évènement très attendu réunira plus de 90 personnes à travers le Québec qui représentent différents domaines des communications. On retrouvera, parmi les participants, les agences Sid Lee, Cossette et lg2.

« Les deux premières éditions ont eu un véritable impact sur les organismes avec lesquels nous avons collaboré : cela a contribué à augmenter leurs revenus, à accroître l’engagement de leurs publics cibles et à favoriser la durabilité de leurs activités », a spécifié Marie-France Leblanc, coordonnatrice de l’édition montréalaise de The Give Agency. Cette agence allie donc vision, partage et plaisir. C’est leur manière à eux de faire profiter leur talent tout en ayant un impact social positif envers différents organismes dans le besoin. Les commentaires des personnes y ayant participé ne sont que positifs. C’est une occasion en or où chacun donne et reçoit à la fois.

En terminant, je vous invite à aller visiter le site NOVAE, le média de l’économie positive et engagée, sur lequel j’ai trouvé un article intéressant portant sur le sujet.

Site de l’évènement
Source de l’image
______________________________________________________

24.9.17

DESIGN HUMAN et REFUGEYE

______________________________________________________ 



DESIGN HUMAN
Dans l'esprit des présentations visant à briser les barrières de la communication et celles qui fait écho au projet en cours, soit celui des écoréfugiés, une application développée avec ce souci. Un projet sensible, très porteur et très près des préoccupations que nous tentons de développer dans le cadre du cours. Très chouette.
designandhuman.com/refugeye.html

Le projet
refugeye.com/

Bien sûr, on imagine qu'il faut un téléphone cellulaire pour y arriver ou du moins, un intervenant qui vous y convie si vous êtes réfugié.

Déjà en 2012, il semblait que 75% des «terriens» en avaient un, selon un article du quotidien paru dans Le Monde, suivant une étude de la Banque mondiale (BM).

Je fais partie du 25% qui refuse toujours d'avoir un cellulaire ou qui n'en ont pas pour diverses raisons. Bien que nous puissions agir sur différents plans, si je souhaite mettre en pratique certains «outils du design» qui sont en lien avec différentes valeurs humaines permettant l'action concrète, je me dis souvent qu'un jour je vais peut-être devoir réfléchir à certaines de mes prises de position différemment...
______________________________________________________

17.9.17

Briser les barrières de la communication

______________________________________________________
Signes, symboles et Sens

Que ce soit par le biais d'un langage qui se voudrait universel, de symboles, de codes, de signes, de design...  l'envie de «Briser les barrières de la communication» était à l'honneur (Henry Dreyfuss, Charles K.Bliss, Otto Neurath et Marie Reidemeister (Gerd Arntz) Moon, de Barbier, Braille, etc) pour la présentation de la semaine dernière. En lien avec celle-ci, une montre en braille (Intelligent Watch), développée par le studio Cloudandco en Corée du Sud pour la compagnie DOT. (Informations en chiffres et à l'écrit).

L'article explique que la montre est disponible en braille anglais et coréen uniquement à l'heure actuelle, mais que « l'entreprise espère ajouter des alphabets pour les non-voyants japonais, arabes, espagnols, français, allemands, italiens, chinois et hindous dans un proche avenir. » (traduc. libre).

Pour lire l'article sur Dezeen:
______________________________________________________

16.9.17

«Les Fenêtres qui parlent»



(L’image est l’affiche de promotion de l’évènement. Elle a été créée par Gigi Perron.)
______________________________________________________

BILLET BLOGUE : TROUVAILLE ENGAGÉE
DE CORALIE GIROUARD
«Les Fenêtres qui parlent»
La semaine dernière, plus précisément du 6 au 10 septembre, se tenait l’exposition «Les Fenêtres qui parlent» dans mon quartier. Le concept de cette exposition est très simple, 40 résidents d’un quartier prêtent leurs fenêtres à des artistes pour que ceux-ci puissent exposer une ou plusieurs de leurs œuvres. Cette initiative a pour but de rendre l’art plus accessible en plus de favoriser les rencontres.

Ce type d’exposition existe depuis déjà quelques années à Montréal, mais dans le cadre du 375e de la ville elle a pris davantage d’ampleur. Cette année, elle se déplaçait dans 19 quartiers faisant participer 700 artistes et 800 résidents en plus de nombreux visiteurs.

Cette belle initiative mérite d’être connue davantage et de se répandre dans d’autres villes du Québec. Le côté familial et rassembleur de cet évènement est certainement un de ses points forts. Il est impossible de ne pas saluer le désir de rendre l’art plus accessible ainsi que celui de faire connaître des artistes d’ici et d’ailleurs. Il ne faut surtout pas oublier que cet évènement extérieur s’inscrit dans une façon de penser écoresponsable. L’exposition ne nécessite aucune installation superflue puisqu’elle utilise les fenêtres des résidents des quartiers. C’est un excellent moyen de montrer que l’on peut faire de l’art partout et avec tout en utilisant le minimum de ressources.

Si vous n’avez pas encore eu la chance d’aller à l’exposition, vous avez une dernière d’y aller cette semaine. Du 13 au 17 septembre 2017, elle est dans l’arrondissement Ville-Marie. Sinon vous devrez attendre à l’année prochaine!

LIENS :
Site de l’évènement : www.fqpmontreal.ca
Site de l’image : www.fqpmontreal.ca/affiche/
______________________________________________________

13.9.17

HISTOIRE DE DRAPEAU...Symbole de réconciliation.

______________________________________________________
Actualité de cette semaine, en lien avec notre projet de drapeau et le cours d'hier : SYMBOLE ET SENS....

Je vous invite à lire aussi le texte de  Karoline Benoit qui explique que « La Ville changera (...) ses armoiries pour refléter l'apport des Autochtones à son histoire ». «Les Premières Nations et la Ville de Montréal entament une démarche pour faire de la ville une -métropole de la réconciliation-».


Plus qu'une simple image, ou que de redorer celle de Montréal pour le 375e, le Maire Coderre affirme qu' «On va s'assurer [...] qu'il y ait un réflexe autochtone au niveau de la politique et de la réglementation [...] et tout ça commence par ce symbole.» Un symbole fort, une reconnaissance ajoute-t-il à la radio ce matin

Présentement «La fleur de lys symbolise ainsi l'origine française des premiers Montréalais; la rose de la maison de Lancastre marque la présence anglaise ; le chardon illustre l'apport des Écossais ; le trèfle souligne la présence irlandaise et la croix héraldique vient rappeler que Ville-Marie a été fondée comme une ville catholique.» Il est donc grand temps qu' «un rappel des premières nations [s'ajoute] aux quatre armoiries présentes sur le drapeau qui rappellent les peuples fondateurs de la ville.»

Extraits source : La Presse>

9.9.17

MOBILITÉ ET PARKING DAY

______________________________________________________

Lehrer Architects_Parking Day
PARKING DAY le 22 septembre. Malheureusement trop tôt dans la session pour y participer dans le cadre du cours, mais jamais trop tôt ni tard, pour les initiatives personnelles.

Ce sont aussi les semaines de la mobilité du 13 au 30 septembre 2017, à plus forte raison, sortez vos souliers de marche, vos vélos et vos carte OPUS! Vous pouvez aussi faire preuve de créativité et mettre votre talent à la réalisation d'un projet.


photo : Lefebvre/Paris


______________________________________________________